Quel est le point névralgique d’un cabinet dentaire ?

Si vous demandez autour de vous quel est l’équipement indispensable d’un cabinet dentaire, on vous parlera spontanément de l’unit, car sans lui les soins s’annoncent compliqués, de l‘équipement radio ou sinon adieu les diagnostics cliniques, de l’autoclave sans lequel il n’y a point de respect des normes de stérilisation, mais peu de monde vous citera véritablement l’équipement central d’un cabinet dentaire autour duquel tout s’articule : le logiciel dentaire.

Le logiciel dentaire : l’élément clé du cabinet !

En effet, si on réfléchit un peu, et vous aurez bien vite l’occasion de le découvrir en live dans un cabinet le jour où l’ordinateur de l’accueil refusera de démarrer, tout part du logiciel dentaire et sans lui impossible de travailler et de faire tourner son cabinet.

Pas de logiciel c’est :

  • pas d’agenda à moins de retourner à l’âge de pierre de l’agenda papier Quo Vadis (et je ne parle même pas de toutes les nouvelles fonctions des agendas électroniques vraiment indispensables désormais)
  • pas de dossier patient, pas d’historique des traitements, pas de questionnaire médical, les devis à la main, les ordonnances à la main, …
  • pas de radio, car même si votre générateur radio fonctionne parfaitement, tout est piloté depuis le logiciel dentaire : déclenchement, stockage, historique
  • bon courage pour les cotations des actes réalisées (coucou la CCAM et ses 817 pages !), pas de télétransmission, les feuilles de remboursement à remplir au stylo
  • pas d’enregistrement des encaissements, pas de gestion des règlements tiers payant pour les patients CMU, donc pas de compta et un expert-comptable vraiment pas content ensuite !

Bref l’ordinateur en panne au cabinet = impossible d’accéder à son logiciel dentaire, c’est une journée où il est inutile de vouloir essayer de soigner quand même un patient car c’est quasi mission impossible en 2017.

ecran_schema+radio

Le tryptique « gestion administrative – gestion clinique – gestion comptable », désormais dépassé.

Et si je vous disais que je ne viens que de vous décrire que la partie émergée de l’iceberg concernant le rôle central que joue le logiciel dentaire dans un cabinet dentaire désormais. En effet, les éditeurs de logiciel dentaire ont depuis quelques années étoffé les fonctionnalités de leur plateforme pour dépasser le traditionnel tryptique gestion administrative – gestion clinique – gestion comptable, et ce en intégrant de nouveaux services en phase avec les besoins actuels des praticiens :

  • outils de communication patient (fiches pratiques, schéma, vidéos) afin de faciliter le dialogue patient-praticien et la compréhension des traitements proposés
  • outils de gestions des stocks du cabinet, des commandes, de la traçabilité et autres activités non cliniques indispensables au bon fonctionnement d’un cabinet
  • outils de suivi et de pilotage de son activité, car un cabinet dentaire c’est une TPE (très petite entreprise) dans laquelle il est bon d’avoir des indicateurs pour s’assurer que tout fonctionne bien en terme d’activité
  • outils de communication avec ses correspondants : courriers ou mails type pour son orthodontiste, échanges numériques avec son laboratoire (fiche de prothèses, photos de patient, teinte, …)
  • outils de dématérialisation pour que les cabinets arrêtent de crouler sur les archives papier (c’est 20 ans le délai pour la conservation de toutes les pièces d’un dossier médical, et notamment les devis et les questionnaires médicaux signés)

Bien choisir son logiciel dentaire

Vous l’aurez compris le logiciel dentaire est LA plateforme centrale d’un cabinet permettant non seulement de gérer ses patients au jour le jour, mais bien au-delà.

Nous vous proposerons dans une série d’articles à venir de découvrir plus en détails toutes ces fonctionnalités proposées par certains logiciels dentaires qui facilitent l’exercice au quotidien en couvrant tous les besoins de notre métier.

Bien choisir son logiciel métier doit être une étape au moins aussi important que la sélection de son fauteuil ou de sa pano 3D quand on s’installe. L’informatique évoluant très vite, tout comme la réglementation, il vaut mieux s’appuyer des acteurs importants et stables qui connaissent parfaitement les enjeux et le mode de fonctionnement des cabinets dentaires.

Créé il y a 37 ans maintenant, le leader actuel du logiciel dentaire s’appelle  Julie SoftwareJULIE Software. Et son dernier slogan qui s’intitule « comment gagner + de 2h30 de soins au fauteuil par jour ? » vous laisse imaginer tout ce que ce logiciel dentaire vous rendra quotidiennement comme service vous permettant ainsi d’être pleinement concentré sur la prise en charge de vos patients !

l-environnement-radiographique

(Part de marché des logiciels dentaires)