Les Français et leur dentiste

Copyright : ArtFamily

Qu’est-ce que votre patient pense de vous ?

Notre étude IFOP en partenariat avec Webdentiste* a analysé les attitudes des Français à l’égard de leur santé bucco-dentaire, et leurs attentes envers leur chirurgien-dentiste. On y constate l’émergence de patients-consommateurs éclairés face auxquels la meilleure méthode de conviction reste la qualité relationnelle.

L’émergence d’un patient-consommateur éclairé

Les nouvelles technologies de communication changent le comportement des patients : ils sont 41% à avoir déjà cherché des informations sur leur santé bucco-dentaire sur Internet. Ils sont pour 55% prêts à changer de dentiste, notamment dans les villes moyennes (65% dans les villes entre 20 000 et 100 000 habitants contre 48% en milieu rural et 46% en région parisienne), et notamment pour diminuer le coût des soins (74%) ou pour une meilleure qualité de prise en charge (53%).

Ce patient-consommateur cherche à mesurer le bien-fondé des soins qu’on lui propose : 70% des Français sont prêts à demander des devis comparatifs pour des traitements.

 

Des patients de plus en plus intéressés par des soins dont ils craignent cependant le coût

Les patients se sentent très concernés par des soins techniques et généralement considérés comme onéreux : 86% accordent de l’importance au remplacement des dents manquantes, 78% au traitement des gencives, et 64% au bon alignement des dents à l’âge adulte. Enfin, 60% accordent de l’importance à l’esthétique. Ils sont néanmoins de plus en plus nombreux à dire avoir renoncé aux soins en raison de leur coût : 35%.

Un renoncement qui n’est pas inexorable : l’étude démontre que les patients seraient prêts à reconsidérer leur position si on leur proposait, pour 95% des traitements adaptés à leur budget, pour 91% des explications pertinentes et simples sur les traitements, pour 88% une bonne qualité de contact avec le praticien et l’équipe soignante, et pour 85% un étalement de paiement des soins.

 

Une fidélisation qui passe aujourd’hui par la qualité de la relation avec le patient

Ces patients d’un nouveau genre font néanmoins presque unanimement confiance à leur chirurgien-dentiste : 91% en ont une bonne image. Ils sont par ailleurs 94% à attacher de l’importance au contact personnel avec leur soignant, et 91% à apprécier sa transparence sur les tarifs et coûts des soins. Ils accordent enfin plus de crédibilité au site Internet de leur dentiste qu’à toute autre source d’information.

Cette étude démontre que l’information et l’échange sont au cœur des demandes des patients. 81% des patients souhaitent disposer en salle d’attente de fiches sur les soins dentaires, et 63% sur la prévention bucco-dentaire. 62% souhaitent en savoir plus sur l’équipe soignante. On constate bien aujourd’hui deux dynamiques contraires qui tiraillent le patient : d’un côté la conscience que la santé bucco-dentaire est importante et a un coût, et de l’autre la volonté de payer le juste prix. La communication est au cœur des solutions pour y remédier. Cette étude nous permet ainsi de tirer des conclusions pour nous, praticiens. Elle démontre que, tout spécialiste que l’on est, il nous faut impérativement prendre compte le patient dans sa globalité et comprendre ses préoccupations sanitaires et sociales. C’est en étant proches de nos patients et de leurs réalités, que nous prenons réellement soin d’eux.