6 critères sur lesquels vos patients vous jugent

Quels sont les critères qui font qu'un patient va choisir tel ou tel dentiste ?

Vous pensez peut-être que les patients choisissent leur praticien sur des raisons de compétences uniquement ? Détrompez-vous ! Le management de votre cabinet, la communication et votre organisation sont déterminantes dans la gestion de votre relation patient ! Petit tour d’horizon des critères clés pour les patients…

1. L’hygiène

Pas vraiment une surprise ici car le respect des normes d’hygiène est vraiment le B.A.-BA de toutes professions médicales. Et sur l’hygiène, vous n’avez pas le droit à une deuxième chance. C’est sur la première impression – quand votre patient fera les premiers pas dans votre cabinet – que va se jouer son opinion sur votre cabinet. L’accueil, la salle d’attente, les toilettes…. les moindres recoins de votre cabinet se doivent d’être impeccables. A ce niveau, votre assistant(e) dentaire joue aussi un rôle et se doit de présenter de manière impeccable. N’hésitez pas à jouer la transparence et à faire visiter votre cabinet et notamment votre stérilisation à vos nouveaux patients.

2. Vos résultats d’un point de vue esthétique

Le critère esthétique n’est pas à négliger tant, vous le savez, la bouche et les dents de nos patients sont au coeur de leurs préoccupations esthétiques. Si vos patients vont vous juger sur la récupération de leur fonctions de respiration, de déglutition, mastication ou autre après le soin…. le rendu esthétique des résultats n’est vraiment pas à négliger.

3. La qualité du binôme  dentiste/assistant(e)

Le binôme que vous exercez avec votre assistant(e) est au coeur de la façon dont votre patient va percevoir vos qualités d’organisation et de management ! Ne négligez pas les règles de bienséance et de respect de votre patient. Utilisez le vouvoiement, évitez tout haussement de ton envers votre assistant(e), évitez de décrocher le téléphone pendant un soin… Bref, il s’agit de souligner ici aux yeux de votre patient l’environnement professionnel et respectueux qui existe dans votre relation avec votre assistant(e).

4. Mettez en place un protocole d’accueil

N’improvisez pas lors de l’accueil au téléphone ou dans votre cabinet à l’arrivée de vos patients ! Évidemment, chaque cabinet a ses habitudes : il ne s’agit pas d’uniformiser l’accueil entre tous les cabinets. Pour autant, vous devez être extrêmement rigoureux quant au traitement administratif de votre patient ; et ce, de la prise de rendez-vous à la présentation du devis !

5. Apprenez à appréhender l’odontophobie

Près de 80 % des patients présentent des signes d’odontophobie ! Sans compter la bélénophobie (peur des aiguilles) ou l’hématophobie (peur du sang)… vos patients peuvent éprouver une défiance générale à votre égard : peur de l’arnaque, confusion, peur de la douleur…

Vous disposez aujourd’hui de nombreux moyens pédagogiques pour anticiper toutes ces peurs et y faire face : leaflet conseil, fiches pratiques, vidéos pédagogiques, mais aussi MEOPA, et surtout prendre le temps de bien expliquer ce dont il souffre et la manière dont vont se dérouler les traitements pour les rassurer.

6. Apprenez à gérer les questions d’argent avec vos patients

Sachez-le, ce n’est pas le montant de vos honoraires qui vont déterminer la décision finale de votre patient d’accepter ou non votre devis ! Par contre, la manière d’amener le sujet est importante ! Evitez le jargon trop technique, soyez souple dans la prise de RDV et l’aménagement du parcours de santé de votre patient et sachez vous rendre compatible avec la capacité de financement en soins bucco-dentaires de chacun.